boxing partner

Les 7 clés pour un SPARRING de qualité (Débutant)

Le sparring peut être intimidant pour un débutant dans la boxe. Naturellement, la perspective de monter sur le ring et de mettre à l’épreuve tout ce que vous avez appris contre un véritable adversaire peut rendre les pratiquants nerveux. Cependant, il est impératif de passer par cette étape pour développer ses compétences de boxeur pour les amener au niveau supérieur. Vos capacités s’amélioreront et votre technique deviendra plus fluide. 

La boxe exige beaucoup d’entraînement. et le sparring est un outil d’entraînement unique en son genre qui vous aidera à vous familiariser avec les flux d’un combat. Le combat à l’ancienne, quant à lui, peut être intimidant pour les personnes non préparées et non entraînées. Mais si vous lisez ces lignes, c’est que vous êtes au moins intéressé.

Si vous envisagez de faire du sparring pour la première fois, nous avons établi une liste de questions à considérer pour vous aider à décider si vous êtes prêt

Nous allons vousvous présenter 7 choses à savoir sur le sparring !

1) À quel moment doit-on commencer le sparring ?

De nombreuses personnes qui s’entraînent à la boxe depuis quelques mois se demandent à quel moment elles doivent commencer le sparring La réponse à cette question diffère d’une personne à l’autre, mais le sparring devrait normalement être introduit après 3-4 mois d’entraînement régulier.

Au minimum, il faudra avoir intégré les principaux éléments de votre programme d’entraînement régulier, à savoir, les techniques offensives et défensives de base, telles que les glissades, les parades et les contres, ainsi que les stratégies tactiques de base.. La dernière chose à faire est de se précipiter dans un combat, alors assurez-vous que vous êtes à un point et que vous êtes sûr de vos capacités.

Le meilleur moyen d’être sûr que l’on est prêt à monter sur le ring pour un sparring est évidemment de demander conseils à votre coach. En effet, vos instructeurs seront en mesure d’observer vos progrès à l’entraînement et pourront vous dire si vous êtes prêt à mettre vos talents à l’épreuve sur le ring contre un autre combattant.

Gardez bien ça en tête : Vous êtes prêt si votre instructeur pense que vous l’êtes.

2) Choisissez soigneusement vos sparring partners

sparring boxe

Une fois que vous avez décidé de participer à un sparring, vous devez choisir votre partenaire avec soin. Lorsque vous débutez, il est préférable de vous entraîner d’abord avec vos instructeurs, car ils sont les mieux placés pour vous enseigner les principes de base du sparring. Cependant, lorsque vous êtes prêt à choisir vos propres partenaires d’entraînement, il est essentiel de faire des choix éclairés. Chaque sparring-partner est différent.

Évidemment, vous voudrez éviter de faire équipe avec quelqu’un qui est très en avance sur vous en termes d’expertise. Votre apprentissage s’en trouvera perturbé. Vous devriez choisir quelqu’un qui est au même niveau que vous ou juste un peu en avance sur vous.

Le sparring doit également être considéré comme un moyen de mettre vos techniques à l’épreuve dans des situations de combat réelles, surtout pour les novices. Les boxeurs avancés ont l’habitude de se donner à fond dans le sparring, ce qui n’est pas ce que vous voulez lorsque vous débutez.

Au lieu d’essayer de « gagner » les combats d’entraînement, vous devez vous concentrer sur l’utilisation des méthodes et des stratégies que vous avez acquises pendant vos séances de pratique classique. 

3) Définir les conditions d’intensité

Avant chaque séance, les partenaires d’entraînement doivent s’entendre verbalement sur l’intensité de l’effort à fournir. En effet, il est essentiel de se mettre d’accord sur une intensité à maintenir durant le sparring afin de pouvoir travailler efficacement. Si l’intensité est trop élevée, il ne sera pas possible pour un des deux combattants de pratiquer ses techniques car il sera en difficulté, ce qui rend l’exercice relativement peu efficace. De plus, cela permet de poser des bases avec l’adversaire et d’éviter les débordements.

Avant de commencer chaque round d’entraînement, discutez avec votre partenaire de l’intensité que vous souhaitez atteindre. La majorité des combattants accepteront de s’entraîner à un certain niveau d’intensité. Si vous êtes tous les deux d’accord sur un niveau de 50 % de puissance et de vitesse, respectez-le. Vous ne voulez pas frapper plus fort que votre partenaire d’entraînement, et à l’inverse, que ce soit lui qui frappe trop fort. Le sparring n’a pas pour but d’assommer l’autre, mais d’affiner la technique et la stratégie.

4) Arrivez préparé

boxe sparring equipement

Arrivez toujours préparé émotionnellement et physiquement pour chaque entraînement de sparring. Cela implique que vous devez vous être suffisamment reposé la veille. Dormir suffisamment est essentiel pour maintenir votre acuité mentale, ce qui a un impact direct sur vos performances.

Vous devez également veiller à ce que vos pensées soient exemptes de distractions. Une solide séance de sparring nécessite une préparation mentale. Vous ne voulez pas entrer sur le ring avec autre chose en tête.

Vous devez également penser à vous préparer. Assurez-vous d’avoir apporté l’équipement de protection approprié. Il en va de votre propre sécurité. 

Voici les accessoires à impérativement utiliser sur le ring : 

Ces pièces d’équipement sont le minimum recommandées pour les séances de sparring, vous pourrez également compléter cette liste avec des protèges-tibia et une coquille, notamment si vous pratiquez un type de boxe dans lequel les pieds sont utilisés (boxe thaïlandaise, boxe française, mma). 

5) Faites attention à vos habitudes

Une fois que vous êtes sur le ring, faites attention à vos habitudes. Votre cerveau doit télécharger toutes les informations tactiles que votre corps capte à chaque séance pour tirer le meilleur parti de votre entraînement.

Les bons adversaires s’efforceront toujours de découvrir vos habitudes et d’exploiter vos lacunes. En effet, si vous réagissez toujours de la même manière, vos adversaires n’auront aucun mal à trouver des ouvertures qui vous seront fatales lors d’un combat. Vous pouvez faire des ajustements tactiques et techniques à la volée en étant conscient de vos tendances. Il s’agit d’une compétence de combat cruciale.

L’entraînement vous permet d’acquérir une conscience mentale totale, un sang-froid à toute épreuve et la capacité d’exécuter des actions dans des conditions difficiles.

En outre, vous devez conserver vos bases. Faites attention à votre maîtrise du ring et à votre jeu de jambes, ainsi qu’à votre technique de défense et de frappe. Vous devez pratiquer vos techniques encore et encore jusqu’à ce qu’elles soient parfaites. Vous pouvez demander à votre partenaire d’attaquer ou de défendre d’une manière spécifique afin de vous préparer à des conditions spécifiques sur le ring.

Le sparring n’est pas un combat ; c’est un outil qui vous permet à tous les deux d’apprendre des tactiques de combat dans des conditions réalistes.

6) Appréciez le processus

La chose la plus importante, bien sûr, est d’apprécier le processus. L’entraînement peut sembler intimidant au début, mais une fois que vous l’aurez reconnu pour ce qu’il est, vous le trouverez très amusant.

Vous remarquerez que vous vous améliorez au fil du temps. Vous vous habituerez rapidement au rythme d’un vrai combat et vous voudrez faire monter les enchères. Il est facile de devenir dépendant du sparring car c’est tellement amusant. Profitez simplement du voyage et passez progressivement à l’étape suivante de votre parcours. Ne précipitez pas les choses et n’essayez pas d’enchaîner les rounds le plus rapidement possible.

Les arts martiaux sont un voyage, pas un but.

7) Conseils pour l’entraînement

Enfin, voici quelques conseils pour votre première séance de sparring.

Écoutez vos instructeurs

Vos instructeurs vous donneront les meilleurs conseils possibles. Ils ont eu affaire à beaucoup de pratiquants lors de leurs premières séances de sparring, et ils sont passés par là. Ils sont donc conscients de ce que vous ressentez et de ce que vous pensez. Par conséquent, ils vous donneront très probablement les meilleurs conseils possibles, qui seront adaptés à votre niveau de compétence actuel.

Utilisez le direct (jab)

On ne le dira jamais assez. En boxe, le direct est le coup le plus important. Il peut être utilisé aussi bien en attaque qu’en défense. Gardez à l’esprit et essayez d’appliquer les combos que vous avez appris jusqu’à présent. Lorsque vous apprenez quelque chose de nouveau à l’entraînement, utilisez-le lors de votre prochaine séance de sparring pour le mettre en pratique.

Restez concentré

Un esprit préoccupé vous fera prendre des coups sur la tête plus rapidement que n’importe quoi d’autre. Sur le ring, vous ne pouvez pas détourner votre attention du duel, même une seconde. Vous devez toujours vous protéger, maintenir votre garde et déplacer votre tête.

N’oubliez pas de respirer

Une mauvaise respiration sur le ring vous épuisera rapidement et épuisera votre énergie. N’oubliez jamais d’utiliser de bonnes techniques de respiration pour inspirer et expirer lorsque vous combattez. Cela vous permettra de rester énergique en apportant de l’oxygène à vos muscles.

Faites attention à la défense

Tout ne tourne pas autour de l’attaque. Il est trop facile de tomber dans le piège qui consiste à enchaîner les combos pour rester tout le temps sur l’offensive. Cependant, une grande partie du combat doit être consacrée aux tactiques défensives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page