two professional boxers fighting at the gym

Les 5 enchaînements que tous les boxeurs doivent connaître !

Si vous êtes un pratiquant débutant ou intermédiaire ayant fait peu de sparring vous portez certainement encore beaucoup de coups-de-poing maladroits. Par conséquent, vous souhaitez probablement améliorer vos talents pour passer au niveau supérieur.

Après quelques séances d’entraînements, vous maîtrisez déjà les techniques de base comme le jab, le crochet et l’uppercut, il est maintenant temps d’apprendre les enchaînements qui vous permettront de surprendre votre adversaire !

Vous ne prendrez jamais l’avantage dans un vrai combat de boxe en lançant des coups isolés. C’est trop prévisible, et votre adversaire sera capable de prévoir votre attaque avec facilité. Par conséquent, il est préférable de mélanger un peu les choses et de lancer quelques coups différents. En boxe, l’approche la plus efficace pour placer vos meilleurs coups est d’utiliser des combinaisons.

Cependant, vous ne pouvez pas enchaîner les coups-de-poing au hasard. En effet, le meilleur moyen d’atteindre votre adversaire efficacement est de réfléchir aux enchaînements au préalable pour placer les meilleurs coups-de-poing possible. Après tout, ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle « la science douce ». 

Nous allons commencer par les basiques de la boxe : Nous vous présentons aujourd’hui quelques-unes des combinaisons de coups-de-poing les plus simples mais les plus efficaces de la boxe.

1) Le « 1-2 » (Jab-Croisé)

Dans toute la boxe, le « 1-2 » est la combinaison de coups la plus célèbre. C’est la première combinaison de coups de poing que vous apprenez en salle de boxe, combinant les deux coups de poing les plus fondamentaux de la discipline. Malgré sa simplicité, c’est incontestablement la combinaison de boxe la plus efficace de tous les temps. Avant de passer à des combinaisons plus sophistiquées, tout boxeur doit avoir un bon jab-cross dans son arsenal.

Passer la garde de l’adversaire avec un direct rapide comme l’éclair suivi d’un croisé de votre main la plus forte en plein milieu est une excellente technique pour y parvenir. Avec son caractère rapide et imprévisible, le direct prépare parfaitement le crochet, neutralisant la résistance de l’adversaire. Le coup de poing droit qui complète le combo est délivré avec vigueur.

Bien que simple, ce combo peut avoir un impact important s’il est réalisé correctement. Le 1-2 peut être utilisé pour étourdir gravement un adversaire, et même marquer des knockdowns et des KO dans certaines situations. C’est simple, mais c’est vraiment efficace.

2) Double direct + croisé

Le double jab-croisé est une variation subtile de l’enchaînement standard 1-2. En doublant le direct, vous poussez votre adversaire à être sur la défensive, ce qui vous permet d’ouvrir le corps ou de percer la garde haute et de glisser un croisé. C’est également l’une des techniques les plus efficaces pour perturber le rythme de l’adversaire.

Le coup de poing initial est le moment où la méthode du jab présente une petite différence technique. Il est utilisé comme un capteur de distance ou une feinte au lieu de prolonger complètement le premier coup. Le coup de poing initial dans cette séquence donne le rythme des coups suivants, il est donc crucial pour le combo.

La combinaison est lancée beaucoup plus rapidement lorsque le premier direct est utilisé comme un demi-direct efficace, donnant à votre adversaire moins de temps pour répondre. Manny Pacquiao et Marco Antonio Barrera, deux des meilleurs puncheurs de l’histoire, ont utilisé la combinaison double jab-croisé.

3) Direct + croisé + crochet principal

Le crochet principal, très important, est la suite logique de la combinaison traditionnelle direct-croisé. 

En boxe, le crochet principal est considéré comme le coup le plus puissant. C’est un coup de poing compact qui concentre toute la puissance de votre base, concentrant toute la force de votre poids et de votre élan. Le crochet principal est l’attaque appropriée pour terminer la combinaison après avoir percé la garde de l’adversaire avec le 1-2.

Si vous regardez des combats de boxe, le crochet en fin d’enchaînement est probablement le coup-de-poing que vous avez le plus vu envoyer de boxeurs au tapis. Miguel Cotto, une légende de la boxe portoricaine, possède l’un des meilleurs crochets du gauche du jeu. Tout au long de sa carrière, Cotto a démontré sa maîtrise de la combinaison direct + croix + crochet principal, et son crochet est même connu pour attaquer le corps.

4) Direct au corps + crochet (tête)

Mélanger votre attaque entre la tête et le corps est la meilleure méthode pour confondre et prendre votre adversaire au dépourvu. Il s’agit d’une autre variation du combo 1-2 de base. Au lieu de frapper la tête, le jab est dirigé vers le torse afin de faire tomber la garde.

Lorsque la garde est brisée, un chemin direct vers la tête s’ouvre, rendant votre adversaire vulnérable au coup de poing droit. Si vous utilisez ce combo suffisamment de fois au cours d’un match, votre adversaire n’aura aucune idée de la façon dont vous allez monter ou creuser vers le corps.

Ce combo peut également être réalisé à l’envers, le direct arrivant d’abord comme un coup à la tête, suivi d’un direct ou d’un crochet au corps. Le travail de la superstar américaine des poids lourds légers, Andre Ward, illustre parfaitement cette attaque au corps.

5) Direct + crochet arrière

Lorsque la garde de l’adversaire est trop haute et difficile à pénétrer, vos directs et vos feintes peuvent ne pas suffire à la percer. Lorsque vous devez improviser et attaquer en contournant la défense de votre adversaire, c’est le moment de tenter l’enchaînement d’un direct suivi d’un crochet arrière.

Le combo direct et crochet arrière est l’une des combinaisons de boxe les moins utilisées, mais elle est tout aussi efficace que les autres. Les boxeurs ont tendance à être parfois trop sur la défensive. Dans ces situations, il est préférable de profiter de votre position de combattant offensif et d’augmenter votre propre agressivité pour forcer une réponse de la partie adverse.

Lors du combat de 2012 entre Floyd Mayweather et Miguel Cotto, on a observé l’un des meilleurs exemples du combo direct et crochet arrière. Cotto, une légende de la boxe à part entière, est connu pour mettre sa garde en hauteur et pour porter ses gants sur ses pommettes dans une posture défensive un peu peekaboo.

Mayweather a ajusté sa stratégie après avoir remarqué combien il était difficile de passer la garde de Cotto. Il a commencé à fermer la garde de Cotto avec son jab, puis a instantanément lancé un crochet arrière en boucle directement derrière elle. Ce changement de stratégie a été dévastateur pour Cotto qui a reçu beaucoup de coups puissants à la tête.

La prochaine fois que vous irez à la salle de boxe, essayez ces combinaisons de boxe simples mais très efficaces !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page